Segment Pixel
Assurance solde restant dû

Vrai ou faux? Certaines de ces affirmations relatives à l'assurance solde restant dû sont inexactes...

Toute personne qui veut obtenir un crédit hypothécaire est tenue de souscrire une assurance solde restant dû auprès de la même banque. Est-ce la réalité? Il existe un certain nombre de malentendus persistants au sujet de l'assurance solde restant dû. Dans cet article, nous ne vous présentons pas les ‘bruits qui courent’, mais nous vous exposons les faits en quelques mots. Histoire de vous permettre de choisir en parfaite connaissance de cause.

Vrai ou faux 1: Sans assurance solde restant dû, vous n'obtenez généralement pas de crédit hypothécaire.

C’est une réalité. Les banques veulent s'assurer de récupérer l'argent qu'elles ont prêté. En cas de décès prématuré de l'emprunteur, par exemple, cela pourrait poser problème car, en pareil cas, les proches parents ne sont pas toujours en mesure de rembourser le prêt hypothécaire. Dans ce cas, l'assurance solde restant dû intervient. Une vraie sécurité! C'est pourquoi la plupart des banques incluent la souscription de ce type d'assurance dans l'acte de prêt. L'assurance solde restant dû n'est pas une obligation légale, mais la pratique a montré qu'il est difficile d'obtenir un crédit hypothécaire sans cette formule. D'autre part, c'est un vrai soulagement que vos proches soient protégés et ce, pour un montant assez modeste.

Vrai ou faux 2: Vous devez souscrire une assurance solde restant dû là où vous contractez votre emprunt

C’est faux. Vous n'êtes absolument pas obligé de souscrire une assurance solde restant dû auprès de l'institution financière auprès de laquelle vous contractez votre emprunt. Vous êtes libre d'aller où vous voulez. N'hésitez pas à comparer! En effet, l'organisme qui vous propose le taux le plus avantageux pour votre crédit hypothécaire ne dispose pas nécessairement de la meilleure assurance solde restant dû. Faites une rapide simulation en ligne et vous en aurez immédiatement le cœur net.

Évidemment, vous devez comparer des pommes avec des pommes: avez-vous les mêmes garanties partout? Chez BNP Paribas Cardif, depuis le 27 mars 2019, vous bénéficiez de deux assurances gratuites pour une nouvelle police d'assurance solde restant dû: Second avis médical et Cardif Assistance. Deux services inclus sans supplément de prix!

Vrai ou faux 3: En tant que personne seule, il n'est pas intéressant de souscrire une assurance solde restant dû

C’est faux. Certains pensent qu'une assurance solde restant dû n'offre une protection financière qu'au partenaire survivant. Et qu'en tant que personne seule, vous n'avez personne à protéger. Ce n'est pas vrai. En cas de décès, votre patrimoine mais aussi vos dettes échoient à vos héritiers. S'il n'y a plus aucun remboursement à effectuer pour l'hypothèque, c'est bien sûr avantageux pour eux. La maison restera alors dans la famille. Sinon, ils pourraient devoir vendre le bien pour être en mesure de rembourser le prêt.

Si vous souhaitez protéger vos proches, l'assurance solde restant dû est la meilleure solution. D'ailleurs, comme vous pouvez le lire ci-dessus: sans assurance solde restant dû, il est très difficile d'obtenir un prêt.

BNP Paribas Cardif dispose d'une formule complète et intéressante si vous voulez protéger seul votre crédit hypothécaire avec une assurance solde restant dû.

Voilà. Nous espérons qu'après avoir lu ces lignes, vous saurez démêler le vrai du faux une fois pour toutes et que vous prendrez la bonne décision. Vous avez entendu d'autres bruits qui courent? Contactez-nous sans hésiter pour obtenir des conseils.

 

PARTAGER L’ARTICLE

Politique de cookies

Afin d’améliorer votre expérience d’Internet, Cardif utilise des cookies et les informations qui y sont stockées. La barre située dans le bas de la page d’accueil vous donne la possibilité de les accepter. Mais en quoi cela consiste-t-il exactement ?

Qu'est-ce qu'un cookie ?

Un cookie est un minuscule fichier texte qui est stocké sur le disque dur de l'ordinateur de l'internaute.

Il permet entre autres au serveur de reconnaître l'internaute lorsque celui-ci surfe d'une page à une autre.

Les cookies facilitent également la navigation sur un site en conservant certaines préférences de l'utilisateur.

De cette manière, si vous consultez par exemple un site dans une certaine langue, le cookie enregistre cette préférence. Cela vous permet de consulter le site dans la langue choisie, d'une page à l'autre, sans avoir à repréciser votre choix à chaque fois.

A quoi servent les cookies du site Internet de Cardif Belgium ?

Le présent site utilise les cookies suivants :

des cookies de sessions

Utilisés pour les parties sécurisées du site nécessitant l'identification de l'internaute. Ce type de cookie s'efface à la fermeture du navigateur.

des cookies persistants

Utilisés pour conserver votre préférence linguistique et pour nous permettre de suivre et d'analyser le comportement de navigation à des fins statistiques.

Nos outils statistiques Google Analytics nous aident à améliorer le site et son contenu sur la base des données recueillis.

des cookies de tiers

Utilisés à des fins publicitaires. Ils permettent de cibler précisément les publicités qui s'afficheront sur un site en fonction de l'internaute.

Ces cookies conservent certaines informations sur l'utilisateur, telles que le type de sites fréquentés et permettent de sélectionner la publicité à montrer à l'internaute.

Le délai de conservation maximum des cookies persistants et de tiers est de 2 ans.

Pour votre information, nous mentionnons également les deux sites suivants :

http://www.allaboutcookies.org/fr

http://www.youronlinechoices.com/be-fr/foire-aux-questions

Devez-vous accepter les cookies ?

La plupart des catégories de cookies sont au moins en partie techniquement indispensables pour une communication aisée entre votre PC et le site Internet Cardif et pour pouvoir exploiter toutes les fonctionnalités du site Internet. Si vous deviez refuser ou supprimer ces cookies, il se pourrait que le site Internet ne fonctionne pas (de façon optimale).


Que se passe-t-il si vous n’êtes pas d’accord ?

Vous pouvez, grâce aux paramètres de votre navigateur Internet, éviter que les cookies ne soient acceptés (automatiquement) sur votre PC. Comme indiqué, cela peut toutefois avoir une influence sur la communication avec le site Internet. Dans la plupart des navigateurs Internet, vous pouvez indiquer votre préférence dans les "paramètres". Vous trouverez ici un lien vers les pages d’information des principaux navigateurs Internet.


Plus d'informations

Cookies dans Internet Explorer

Dans le menu, choisissez 'Outils' et sélectionnez 'Options Internet'.

Sélectionnez 'Supprimer l’historique de navigation'.

Si vous voulez aussi appliquer ce paramètre à l’avenir, cochez 'Effacer l’historique de navigation à la fermeture'.


Cookies dans Mozilla Firefox

Allez dans "Paramètres" et sélectionnez "Ne jamais retenir l’historique" ou, si vous voulez sélectionner vous-même vos cookies, cliquez sur "Supprimer les cookies individuels".


Cookies dans Chrome

Cliquez sur le menu Chrome dans la barre de navigation et sélectionnez "Paramètres".

Cliquez sur "Afficher paramètres avancés".

Dans la partie "Privacy", appuyez sur le bouton Paramètres de contenu.

Dans la partie "Cookies", vous pouvez modifier les paramètres des cookies.


Cookies dans Safari

Allez dans "Préférences"

Cliquez sur "Sécurité" et ensuite sur "Afficher les cookies". Sélectionnez "Tout supprimer".

Désactiver les cookies Activer les cookies