Achat & vente immobilier

Des projets d'achat? Voici combien coûte une habitation à Bruxelles et en Wallonie

Combien coûte une maison en 2018 en Belgique ? Découvrez ici les différences de prix les plus marquantes pour une maison ou un appartement à Bruxelles et en Wallonie.

 

En 2018, le Belge dépense pour la première fois plus de 250 000 euros en moyenne pour une maison. Dans le même temps, on constate que les gens achètent moins de logements qu'en 2017, 1,2% de moins pour être précis. Les Wallons et les Bruxellois achètent-ils plus ou moins de biens immobiliers que le Belge moyen? Et combien paie-t-on en moyenne pour une habitation à Bruxelles et en Wallonie? Voici une synthèse des chiffres pertinents émanant du dernier Baromètre notarial pour les deux régions.

Seule la Wallonie progresse

En moyenne, le Belge a acheté moins de biens immobiliers en 2018. Mais ce constat s'applique-t-il à toutes les régions? À Bruxelles, la baisse est de 1,9% alors qu’en Wallonie, le nombre d’habitations achetées est en croissance. L’augmentation est de 2,1%. Des évolutions qui ont un impact sur les prix dans ces régions.

À Namur surtout l’achat d’habitations est en plein essor: pour le premier semestre de 2018, on parle d'une augmentation de 5,8% par rapport à l'année précédente. L'activité immobilière en Brabant wallon est restée stable (moins 0,4%), tandis qu'au Luxembourg, dans le Hainaut et à Liège, on constate une augmentation de 1 à 2%.

Le prix moyen d'une maison en Belgique

Au deuxième trimestre de 2018, le prix moyen d’une maison était de 250 735 €. Ce chiffre représente une augmentation de 4,1% (ou 10 000 euros) par rapport à l'année précédente. Par rapport au prix moyen d'il y a cinq ans, l’augmentation de prix est de 11,2%! En effet, en 2013, une maison coûtait en moyenne 221 263 euros. Investir dans l'immobilier vaut donc la peine!

Voici où vous payez le plus (et le moins) pour une maison

Le prix d'achat moyen d'une maison d’habitation a augmenté dans les deux régions au deuxième trimestre de 2018. En Région de Bruxelles-Capitale, cela représente une augmentation de 1,6%. C’est toutefois en Wallonie que l’augmentation est la plus forte, avec 4,1%. En Wallonie, on paie en moyenne 189.484 euros pour une maison et 450.906 euros en Région de Bruxelles-Capitale.

Quel est le score enregistré par chaque province wallonne?

On voit qu'en Brabant wallon, le prix moyen de 323 672 euros est plus élevé que celui de la moyenne nationale. Plus précisément: 29,1% de plus et même 70,8% de plus que le prix moyen en Wallonie. Dans leur recherche d’une habitation, ceux qui ont un budget moins important donnent la préférence à la province du Hainaut. Dans cette région, une maison coûte en moyenne 152.720 euros, soit pas moins de 98 000 euros en dessous de la moyenne nationale et 37 000 euros en dessous du prix moyen en Wallonie. Dans l’arrondissement de Mons, on peut même trouver des maisons dont le prix moyen se situe à 130.750 euros.

Et quel est le prix d’un appartement ?

Le prix moyen d'un appartement en Belgique est resté stable au deuxième trimestre de 2018. Aujourd'hui, on paie en moyenne 219 137 euros pour un appartement dans notre pays. À Bruxelles (239 513 euros) et en Wallonie (174 619 euros), on constate à nouveau une augmentation de prix de 2,1% par rapport aux trois premiers mois de l'année.

Quelles sont les différences régionales en Wallonie?

En Brabant wallon, le prix moyen d'un appartement (235 557 euros) est nettement supérieur à celui de la moyenne wallonne de 174 619 euros. C'est aussi la seule province wallonne où les prix moyens dépassent le seuil des 200 000 euros. Les appartements les moins chers se trouvent dans la province du Hainaut. Aujourd'hui, on y paie en moyenne 135.049 euros pour un appartement. Tous les résultats détaillés sont accessibles dans le Baromètre notarial.

Ceci vous intéresse également

Quelles sont les polices d’assurance à recommander lorsque vous achetez? Lisez ici tout ce qui concerne une formule intéressante et calculez directement son coût.

Des projets d'achat? Téléchargez gratuitement ici notre guide immobilier et le check-list pour une préparation parfaite.

N’oubliez pas de contracter une assurance solde restant dû pour votre prêt hypothécaire.   Parce que la sécurité de vos proches vous importe, il vous est vivement conseillé en tant qu’acquéreur d’un bien immobilier de signer un contrat d’assurance solde restant dû.  Votre famille sera ainsi protégée financièrement pour toute la durée de votre prêt hypothécaire.

Vous désirez en savoir plus ? Prenez contact avec nous pour obtenir une offre personnalisée.

 

PARTAGER L’ARTICLE
Politique de cookies

Afin d’améliorer votre expérience d’Internet, Cardif utilise des cookies et les informations qui y sont stockées. La barre située dans le bas de la page d’accueil vous donne la possibilité de les accepter. Mais en quoi cela consiste-t-il exactement ?

Qu'est-ce qu'un cookie ?

Un cookie est un minuscule fichier texte qui est stocké sur le disque dur de l'ordinateur de l'internaute.

Il permet entre autres au serveur de reconnaître l'internaute lorsque celui-ci surfe d'une page à une autre.

Les cookies facilitent également la navigation sur un site en conservant certaines préférences de l'utilisateur.

De cette manière, si vous consultez par exemple un site dans une certaine langue, le cookie enregistre cette préférence. Cela vous permet de consulter le site dans la langue choisie, d'une page à l'autre, sans avoir à repréciser votre choix à chaque fois.

A quoi servent les cookies du site Internet de Cardif Belgium ?

Le présent site utilise les cookies suivants :

des cookies de sessions

Utilisés pour les parties sécurisées du site nécessitant l'identification de l'internaute. Ce type de cookie s'efface à la fermeture du navigateur.

des cookies persistants

Utilisés pour conserver votre préférence linguistique et pour nous permettre de suivre et d'analyser le comportement de navigation à des fins statistiques.

Nos outils statistiques Google Analytics nous aident à améliorer le site et son contenu sur la base des données recueillis.

des cookies de tiers

Utilisés à des fins publicitaires. Ils permettent de cibler précisément les publicités qui s'afficheront sur un site en fonction de l'internaute.

Ces cookies conservent certaines informations sur l'utilisateur, telles que le type de sites fréquentés et permettent de sélectionner la publicité à montrer à l'internaute.

Le délai de conservation maximum des cookies persistants et de tiers est de 2 ans.

Pour votre information, nous mentionnons également les deux sites suivants :

http://www.allaboutcookies.org/fr

http://www.youronlinechoices.com/be-fr/foire-aux-questions

Devez-vous accepter les cookies ?

La plupart des catégories de cookies sont au moins en partie techniquement indispensables pour une communication aisée entre votre PC et le site Internet Cardif et pour pouvoir exploiter toutes les fonctionnalités du site Internet. Si vous deviez refuser ou supprimer ces cookies, il se pourrait que le site Internet ne fonctionne pas (de façon optimale).


Que se passe-t-il si vous n’êtes pas d’accord ?

Vous pouvez, grâce aux paramètres de votre navigateur Internet, éviter que les cookies ne soient acceptés (automatiquement) sur votre PC. Comme indiqué, cela peut toutefois avoir une influence sur la communication avec le site Internet. Dans la plupart des navigateurs Internet, vous pouvez indiquer votre préférence dans les "paramètres". Vous trouverez ici un lien vers les pages d’information des principaux navigateurs Internet.


Plus d'informations

Cookies dans Internet Explorer

Dans le menu, choisissez 'Outils' et sélectionnez 'Options Internet'.

Sélectionnez 'Supprimer l’historique de navigation'.

Si vous voulez aussi appliquer ce paramètre à l’avenir, cochez 'Effacer l’historique de navigation à la fermeture'.


Cookies dans Mozilla Firefox

Allez dans "Paramètres" et sélectionnez "Ne jamais retenir l’historique" ou, si vous voulez sélectionner vous-même vos cookies, cliquez sur "Supprimer les cookies individuels".


Cookies dans Chrome

Cliquez sur le menu Chrome dans la barre de navigation et sélectionnez "Paramètres".

Cliquez sur "Afficher paramètres avancés".

Dans la partie "Privacy", appuyez sur le bouton Paramètres de contenu.

Dans la partie "Cookies", vous pouvez modifier les paramètres des cookies.


Cookies dans Safari

Allez dans "Préférences"

Cliquez sur "Sécurité" et ensuite sur "Afficher les cookies". Sélectionnez "Tout supprimer".