Segment Pixel
Articles récents

Une atmosphère saine. La base d’une vie saine.

Vivre dans une habitation saine est important pour votre santé. Fort heureusement, ces conseils vous permettent d’assainir facilement l’air intérieur de votre logement. Découvrez-les ici.

Un air sain à l’extérieur, nous savons évidemment ce que c’est. Mais on connaît moins l’importance d’un air sain à l’intérieur de nos habitations. Celui-ci a pourtant un impact majeur sur notre santé. D’après le site Gezondheid & Milieu, nous ne passons pas moins de 85 % de notre temps à l’intérieur et l’air y est parfois de moins bonne qualité que dehors. Cela vaut donc la peine de se pencher sur la manière dont nous pouvons assainir au mieux l’atmosphère intérieure. Nous avons cherché pour vous les meilleurs conseils et idées, que vous découvrirez dans cet article.

Aérer consciencieusement

Commençons par le conseil qui donne presque instantanément un excellent résultat. Si vous ventilez et aérez de manière consciencieuse, votre atmosphère intérieure aura toutes les chances d’être saine. Dans une maison où l’air n’est pas facilement et régulièrement rafraîchi, les champignons peuvent aisément proliférer. En cause : l’humidité qui s’accumule parce qu’elle n’a aucun moyen de disparaître. Depuis 2006, un système de ventilation est obligatoire dans les habitations neuves. Votre logement n’en est pas équipé ? Installer une grille de ventilation n’a rien de sorcier. Une bonne alternative : pour aérer, ouvrez brièvement les fenêtres tous les jours. Un quart d’heure deux fois par jour est déjà suffisant. Agissez de même en hiver, surtout si vous faites sécher votre linge à l’intérieur.

Un conseil : aérez avant 10 heures du matin ou après 21 heures, c’est là que l’air extérieur est le plus pur. Les pièces particulièrement humides comme la salle de bains, la cuisine et la chambre à coucher sont celles qui ont le plus besoin d’être aérées. Faites de ce moment ‘aération’ un rituel régulier. Vous en verrez rapidement les effets positifs !

Invisibles acariens aux conséquences bien visibles

La poussière domestique est invisible, raison pour laquelle nous n’y prêtons guère attention. Pourtant, mieux vaut s’y intéresser de plus près car il y va de notre santé. Saviez-vous par exemple que les acariens commencent à s’y développer en été ? Et qu’ils envahissent votre habitation par légions entières à la fin de l’automne et en hiver ? De plus en plus de gens sont allergiques à ces animaux microscopiques. Les principaux inconvénients sont les éternuements, le nez qui coule et l’irritation de la peau.

Il n’est malheureusement pas possible de débarrasser totalement votre demeure des acariens. Tout commence bien sûr par un nettoyage en bonne et due forme. Sachez que les acariens recherchent volontiers la poussière mais aussi les endroits chauds comme les tentures, le linge de lit et les vêtements. Lavez donc vos draps chaque semaine à 60° et évitez autant que possible les tapis, car ils adorent s’y cacher. Il vaut d’ailleurs mieux passer la serpillère que l’aspirateur car ce dernier accélère la propagation des acariens ! Pour cet électroménager, choisissez de préférence un filtre HEPA, particulièrement efficace contre les acariens.

Chauffez votre maison sainement

Aération et ventilation, mais aussi chauffage. Le conseil : veillez à ce que la température ne descende pas sous les 15 degrés. Cette température minimale constante évite condensation et humidité dans les pièces qui ne bénéficient pas d’un apport d’air extérieur. En parlant de chauffage : les poêles à bois ne sont pas bons pour l’air ambiant, ni pour l’air extérieur. Des mesures ont démontré qu’ils diminuent la qualité de l’air dans votre living. Un sympathique feu ouvert l’est donc nettement moins pour les personnes souffrant d’allergies. Et à propos de fumée et de feu : fumer à l’intérieur est évidemment fortement déconseillé. À l’extérieur aussi bien sûr.

Le service public de Wallonie a édité une fiche très intéressante expliquant comment améliorer la ventilation de votre habitation. Vous la trouverez ici.

PARTAGER L’ARTICLE

Politique de cookies

Afin d’améliorer votre expérience d’Internet, Cardif utilise des cookies et les informations qui y sont stockées. La barre située dans le bas de la page d’accueil vous donne la possibilité de les accepter. Mais en quoi cela consiste-t-il exactement ?

Qu'est-ce qu'un cookie ?

Un cookie est un minuscule fichier texte qui est stocké sur le disque dur de l'ordinateur de l'internaute.

Il permet entre autres au serveur de reconnaître l'internaute lorsque celui-ci surfe d'une page à une autre.

Les cookies facilitent également la navigation sur un site en conservant certaines préférences de l'utilisateur.

De cette manière, si vous consultez par exemple un site dans une certaine langue, le cookie enregistre cette préférence. Cela vous permet de consulter le site dans la langue choisie, d'une page à l'autre, sans avoir à repréciser votre choix à chaque fois.

A quoi servent les cookies du site Internet de Cardif Belgium ?

Le présent site utilise les cookies suivants :

des cookies de sessions

Utilisés pour les parties sécurisées du site nécessitant l'identification de l'internaute. Ce type de cookie s'efface à la fermeture du navigateur.

des cookies persistants

Utilisés pour conserver votre préférence linguistique et pour nous permettre de suivre et d'analyser le comportement de navigation à des fins statistiques.

Nos outils statistiques Google Analytics nous aident à améliorer le site et son contenu sur la base des données recueillis.

des cookies de tiers

Utilisés à des fins publicitaires. Ils permettent de cibler précisément les publicités qui s'afficheront sur un site en fonction de l'internaute.

Ces cookies conservent certaines informations sur l'utilisateur, telles que le type de sites fréquentés et permettent de sélectionner la publicité à montrer à l'internaute.

Le délai de conservation maximum des cookies persistants et de tiers est de 2 ans.

Pour votre information, nous mentionnons également les deux sites suivants :

http://www.allaboutcookies.org/fr

http://www.youronlinechoices.com/be-fr/foire-aux-questions

Devez-vous accepter les cookies ?

La plupart des catégories de cookies sont au moins en partie techniquement indispensables pour une communication aisée entre votre PC et le site Internet Cardif et pour pouvoir exploiter toutes les fonctionnalités du site Internet. Si vous deviez refuser ou supprimer ces cookies, il se pourrait que le site Internet ne fonctionne pas (de façon optimale).


Que se passe-t-il si vous n’êtes pas d’accord ?

Vous pouvez, grâce aux paramètres de votre navigateur Internet, éviter que les cookies ne soient acceptés (automatiquement) sur votre PC. Comme indiqué, cela peut toutefois avoir une influence sur la communication avec le site Internet. Dans la plupart des navigateurs Internet, vous pouvez indiquer votre préférence dans les "paramètres". Vous trouverez ici un lien vers les pages d’information des principaux navigateurs Internet.


Plus d'informations

Cookies dans Internet Explorer

Dans le menu, choisissez 'Outils' et sélectionnez 'Options Internet'.

Sélectionnez 'Supprimer l’historique de navigation'.

Si vous voulez aussi appliquer ce paramètre à l’avenir, cochez 'Effacer l’historique de navigation à la fermeture'.


Cookies dans Mozilla Firefox

Allez dans "Paramètres" et sélectionnez "Ne jamais retenir l’historique" ou, si vous voulez sélectionner vous-même vos cookies, cliquez sur "Supprimer les cookies individuels".


Cookies dans Chrome

Cliquez sur le menu Chrome dans la barre de navigation et sélectionnez "Paramètres".

Cliquez sur "Afficher paramètres avancés".

Dans la partie "Privacy", appuyez sur le bouton Paramètres de contenu.

Dans la partie "Cookies", vous pouvez modifier les paramètres des cookies.


Cookies dans Safari

Allez dans "Préférences"

Cliquez sur "Sécurité" et ensuite sur "Afficher les cookies". Sélectionnez "Tout supprimer".

Désactiver les cookies Activer les cookies