Segment Pixel
Construire & rénover

Une pompe à chaleur ou un chauffe-eau solaire: quel est le choix le plus intéressant pour votre habitation?

Vous pouvez aussi bien chauffer votre maison et votre eau sanitaire avec une pompe à chaleur qu’avec un chauffe-eau solaire. Mais quel système choisir pour votre habitation? Nous avons dressé la liste des avantages et des inconvénients!

 

La pompe à chaleur et le chauffe-eau solaire sont deux alternatives écoénergétiques pour le chauffage de votre maison et de votre eau sanitaire.

Vous économisez non seulement énormément sur votre facture d'énergie, mais une pompe à chaleur ou un chauffe-eau solaire apportent en outre une excellente valeur ajoutée si vous souhaitez vendre ou louer votre maison par la suite. Les acheteurs et locataires potentiels attachent de plus en plus d'importance au certificat de performance énergétique (PEB) d'une habitation. Les pouvoirs publics encouragent par ailleurs l'installation de pompes à chaleur et de chauffe-eau solaires par le biais de primes attrayantes.

Mais comment savoir quel est le choix le plus intelligent pour votre habitation: une pompe à chaleur ou un chauffe-eau solaire? Nous avons comparé les avantages et les inconvénients des deux systèmes.

 

Option 1  : comment fonctionne une pompe à chaleur  ?

 

Vous pouvez comparer le fonctionnement d’une pompe à chaleur à celui d’un réfrigérateur inversé. Un réfrigérateur extrait la chaleur des aliments et transporte cette énergie vers l'extérieur de l'appareil. C’est ainsi que le réfrigérateur refroidit. Une pompe à chaleur capte la chaleur de l'environnement (air, sol ou eau) et réutilise cette énergie pour le chauffage central ou l'eau chaude sanitaire. Autrement dit, il s’agit d’un moyen très écologique de générer de l'énergie! Une solution particulièrement intéressante car on sait que le gaz et le pétrole ne sont pas inépuisables.

Combien coûte l’installation d’une pompe à chaleur  ?

Tout dépend du type d'installation. Cela peut varier d'environ 7 000 à plus de 15 000 euros. Cependant, vous récupérez le prix de revient de l'installation année après année, car vous utilisez moins d'énergie. Dans tous les cas, une pompe à chaleur consomme moins d'énergie qu'une chaudière à gaz.

Un chauffe-eau thermodynamique ou boiler pompe à chaleur consomme même trois à quatre fois moins qu'un chauffe-eau électrique conventionnel. Nous parlons ici d'économies annuelles allant jusqu'à 70% sur votre facture d'énergie. Vous recevez également des primes pour l'installation d'une pompe à chaleur. Voyez ici à combien s’élèvent les primes

Les avantages d’une pompe à chaleur en bref  : un investissement très économe en énergie, respectueux de l’environnement, investissement intéressant et pour lequel les pouvoir publics contribuent au paiement de votre installation.

 

Option 2: comment fonctionne un chauffe-eau solaire  ?

 

Des capteurs solaires thermiques sur votre toit constituent une autre option pour chauffer l’eau ou votre habitation. Ne confondez pas ces capteurs avec des panneaux solaires destinés à générer de l'électricité! Comment cela fonctionne-t-il ? Les capteurs solaires captent la lumière du soleil et stockent cette chaleur dans un chauffe-eau solaire. Ce boiler chauffe à son tour votre eau courante, de manière à ce que vous puissiez chauffer votre maison ou votre eau. Lorsque la lumière du soleil est insuffisante, votre chaudière de chauffage central classique doit être utilisée pour suppléer.

Combien coûte l’installation d’un chauffe-eau solaire  ?

L'investissement s'élève à 1 000 euros par m² de capteurs solaires (installation comprise). Pour une famille moyenne, vous pouvez tabler sur 5 m², soit 5000 euros.

Calculez combien vous économisez.

Cependant, vous bénéficiez de primes qui réduisent le coût de votre installation. Découvrez ici quelles primes rendent votre chauffe-eau solaire plus économique.  Notez que cet investissement se traduit également année après année par les économies réalisées sur votre facture d’énergie. Si l’on compare avec le gaz, il s’agit d’une économie de 200 euros par an, pour le mazout de chauffage, la somme s’élève à 175 euros et, par rapport à l’électricité, vous pouvez même gagner quelque 725 euros par an.

Quand cela vaut-il la peine d’utiliser un chauffe-eau solaire  ?

Si vous avez un toit orienté au sud, un chauffe-eau solaire constitue une option très intéressante. Vous chauffez alors annuellement 60% de votre eau grâce au soleil. Avec une orientation à l'ouest ou à l'est, votre rendement diminue de 20%. Vous voulez également utiliser le chauffe-eau pour chauffer votre maison  ? C'est possible, mais vos économies seront moins importantes: vous pouvez compter sur une économie de 15 à 25%. Cela, parce que le soleil brille logiquement le plus fort en été et que c’est la période durant laquelle nous n’avons pas besoin de chauffage central. Dans tous les cas, vous devez donc prévoir une source de chaleur complémentaire, telle qu'une chaudière de chauffage central classique ou une pompe à chaleur.

Vous ne parvenez pas à vous décider  ? Dans ce cas, optez pour un chauffe-eau solaire ET une pompe à chaleur.

Il est également possible de combiner les deux systèmes pour obtenir un résultat optimal en termes d'économies d'énergie. Lorsque le soleil brille, le chauffe-eau solaire se met en marche et la pompe à chaleur prend le relais en l'absence de lumière solaire suffisante.

PARTAGER L’ARTICLE

Politique de cookies

Afin d’améliorer votre expérience d’Internet, Cardif utilise des cookies et les informations qui y sont stockées. La barre située dans le bas de la page d’accueil vous donne la possibilité de les accepter. Mais en quoi cela consiste-t-il exactement ?

Qu'est-ce qu'un cookie ?

Un cookie est un minuscule fichier texte qui est stocké sur le disque dur de l'ordinateur de l'internaute.

Il permet entre autres au serveur de reconnaître l'internaute lorsque celui-ci surfe d'une page à une autre.

Les cookies facilitent également la navigation sur un site en conservant certaines préférences de l'utilisateur.

De cette manière, si vous consultez par exemple un site dans une certaine langue, le cookie enregistre cette préférence. Cela vous permet de consulter le site dans la langue choisie, d'une page à l'autre, sans avoir à repréciser votre choix à chaque fois.

A quoi servent les cookies du site Internet de Cardif Belgium ?

Le présent site utilise les cookies suivants :

des cookies de sessions

Utilisés pour les parties sécurisées du site nécessitant l'identification de l'internaute. Ce type de cookie s'efface à la fermeture du navigateur.

des cookies persistants

Utilisés pour conserver votre préférence linguistique et pour nous permettre de suivre et d'analyser le comportement de navigation à des fins statistiques.

Nos outils statistiques Google Analytics nous aident à améliorer le site et son contenu sur la base des données recueillis.

des cookies de tiers

Utilisés à des fins publicitaires. Ils permettent de cibler précisément les publicités qui s'afficheront sur un site en fonction de l'internaute.

Ces cookies conservent certaines informations sur l'utilisateur, telles que le type de sites fréquentés et permettent de sélectionner la publicité à montrer à l'internaute.

Le délai de conservation maximum des cookies persistants et de tiers est de 2 ans.

Pour votre information, nous mentionnons également les deux sites suivants :

http://www.allaboutcookies.org/fr

http://www.youronlinechoices.com/be-fr/foire-aux-questions

Devez-vous accepter les cookies ?

La plupart des catégories de cookies sont au moins en partie techniquement indispensables pour une communication aisée entre votre PC et le site Internet Cardif et pour pouvoir exploiter toutes les fonctionnalités du site Internet. Si vous deviez refuser ou supprimer ces cookies, il se pourrait que le site Internet ne fonctionne pas (de façon optimale).


Que se passe-t-il si vous n’êtes pas d’accord ?

Vous pouvez, grâce aux paramètres de votre navigateur Internet, éviter que les cookies ne soient acceptés (automatiquement) sur votre PC. Comme indiqué, cela peut toutefois avoir une influence sur la communication avec le site Internet. Dans la plupart des navigateurs Internet, vous pouvez indiquer votre préférence dans les "paramètres". Vous trouverez ici un lien vers les pages d’information des principaux navigateurs Internet.


Plus d'informations

Cookies dans Internet Explorer

Dans le menu, choisissez 'Outils' et sélectionnez 'Options Internet'.

Sélectionnez 'Supprimer l’historique de navigation'.

Si vous voulez aussi appliquer ce paramètre à l’avenir, cochez 'Effacer l’historique de navigation à la fermeture'.


Cookies dans Mozilla Firefox

Allez dans "Paramètres" et sélectionnez "Ne jamais retenir l’historique" ou, si vous voulez sélectionner vous-même vos cookies, cliquez sur "Supprimer les cookies individuels".


Cookies dans Chrome

Cliquez sur le menu Chrome dans la barre de navigation et sélectionnez "Paramètres".

Cliquez sur "Afficher paramètres avancés".

Dans la partie "Privacy", appuyez sur le bouton Paramètres de contenu.

Dans la partie "Cookies", vous pouvez modifier les paramètres des cookies.


Cookies dans Safari

Allez dans "Préférences"

Cliquez sur "Sécurité" et ensuite sur "Afficher les cookies". Sélectionnez "Tout supprimer".

Désactiver les cookies Activer les cookies